Estimer les dangers qui menacent les salariés constitue le premier levier de toute démarche de prévention des risques professionnels. « EvRP »

L’évaluation des risques professionnels « EvRP » relève de la responsabilité de l’employeur. Elle s’inscrit dans le cadre de son obligation générale d’assurer la sécurité ainsi que de protéger la santé physique et psychologique de ses salariés. (Code du travail, art. L. 4121-1 et L. 4121-2)

L’objet est ici de mettre en place des actions de préventions pertinentes couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles, répertoriées dans un outil dénommé « Document Unique ».

Au-delà de l’obligation réglementaire, il faut considérer l’ EvRP comme un outil d’amélioration continue. En effet, le « Document Unique » doit subir une mise à jour annuelle, prenant en compte toutes modifications des conditions d’hygiène, de sécurité, de travail…

La prévention impacte directement et contribue aux performances de l’entreprise. Elle favorise la mise en place d’un meilleur climat social, une diminution du coût lié aux accidents du travail et aux maladies professionnelles, l’amélioration de la productivité, une perception de l’image de marque plus positive, la création d’un emploi de qualité…

Dans un futur proche, il est à prévoir une augmentation des contrôles de la part de l’administration (Inspection du travail ou Carsat…) du « Document unique » au sein des entreprises. En effet, il est considéré comme la base de la veille documentaire nécessaire pour effectuer la déclaration du « Compte prévention pénibilité », rentrée pleinement en vigueur à compter du 01 janvier 2017.